Mon Erasmus en Espagne

Comme j'entamais ma dernière année de fac, je me suis dit que c'était le moment où jamais de faire un Erasmus. Je me suis donc lancée ! Vous pourrez suivre sur ce blog mes 5 mois d'études, de rencontres et de découverte (et de fiestas !) à Grenade.

samedi, février 10, 2007

Petit bilan de ces petits riens culturels qui font toute la différence !


Avant-propos :

Veuillez ne surtout pas prendre en considération l'ordre complètement hasardeux de cette liste ! J'ai juste écrit ce qui me venait en tête en premier. Que les choses soient claires : ceci n'a rien d'un travail sociologique ! :)
En fait, j'ai voulu écrire ça parce que j'avais déjà fait quelque chose de similaire sur mon blog en Angleterre et je me rapelle que ça avait intéressé quelques personnes de découvrir mon point de vue sur la culture so british. Donc je vous préviens que vous trouverez sûrement des affirmations qui ne vous plairont pas, que vous trouverez exagérées, avec lesquelles vous ne serez pas du tout d'accord, ou au contraire, vous vous y retrouverez peut-être totalement, surtout si vous avez vécu un peu en Espagne et en Andalousie !
Je veux juste vous faire partager mes impressions personnelles, à chaud, de ce que j'ai vu et vécu... A la base, j'avais déjà pris quelques notes pour une jeune Espagnole (étudiante en français à Grenade) qui m'avait contacté via le blog et m'avait demandé de l'aider à préparer son exposé sur les Erasmus français à Grenade. A sa demande, je lui avais donc dit ce qui m'avait le plus marqué depuis mon arrivée ici... J'avais fait ça de façon vraiment naturelle et spontanée ! D'ailleurs, j'avais participé à son exposé quelques jours plus tard et en réécoutant tout ce que je lui avais écrit, je me suis dit : "Oulala, les Espagnols vont halluciner ! Ils vont se dire : C'est qui cette Française qui se permet de juger notre pays ?!" Mais bon, en fait, les gens ont rigolé, et l'autre Erasmus qui participait aussi à l'exposé a souvent hoché la tête avec un sourire en coin ! Bon, ben si vous avez toujours envie de lire ce que je pense de l'Espagne et des Espagnols, bonne lecture !

PS : Vu que ça va sûrement être un peu long, la lecture en diagonale est autorisée (voire même recommandée) ! ;)

  1. Tout le monde le dit, mais c'est vrai : la vie ici n'est vraiment pas chère ! Venant de la région parisienne, j'avoue que c'est un vrai bonheur ! Je sens que je vais d'ailleurs le regretter amerement à mon retour ! :) Par contre, vu que les salaires sont plus ou moins proportionnelles au niveau de vie, je me demande vraiment comment les Espagnols font pour être toujours habillés à la dernière mode et comment les commerçants font pour toujours avoir leurs rayons remplis de monde alors qu'ils proposent des paires de pompes à 120€... Désolé, mais sur ce coup-là, la Parisienne ne peut pas suivre ! ;)
  2. Le botellon... Intraduisable ! Typiquement espagnol ! En France, ce type de rassemblement n'existe pas. En tout cas, pas à Paris ! Mais ça dépend peut-être des régions. Pour ceux qui ne connaissent pas, le botellon consiste à se rassembler sur une énorme place pour boire de l'alcool une partie de la nuit avant d'aller en boîte. (Juridiquement, c'est interdit, mais en fait, c'est toléré). Je vous jure que c'est impressionnant ! Voir plus de 2000 personnes super bien sapées, debout depuis des heures, avec des énormes sac de glaçons aux pieds, en train de boire des copas de whisky avec du Sprite et de manger des pepitas, c'est grandiose ! ;) Perso, je ne l'ai fait qu'une fois, histoire de voir ce que c'est... Mais c'est pas pour moi, je laisse ça aux jeunes ! ;). D'ailleurs, des Espagnols m'ont demandé pourquoi ça existait pas en France... J'avoue que je ne m'étais jamais posée la question... Je leur ai dit que venant de la région parisienne, les gens boivent plutôt chez eux, chez leurs copains ou dans les bars (surtout quand ils habitent encore chez leurs parents). Ils ne se retrouvent jamais dans la rue. En tout cas, moi, ça ne me viendrait jamais à l'idée d'aller picoler dans les rues de Noisiel ! lol ! Je pense qu'on aurait vite droit à un petit contrôle d'identité... ;) En plus, on n'a pas le même climat qu'ici ! Par contre, quand je suis allée en vacances à Brest, j'avoue que j'ai retrouvé un peu la même ambiance, mais en beacoup plus... "cool" ! Les gens étaient plus habillés en "hippie" qu'en "pijo" (terme familier qui pourrait se traduire par "BCBG"). Et c'était surtout après les concerts du "Jeudis du Port" (pour ceux qui connaissent !) où les jeunes préfèrent rester que rentrer chez eux et se retrouvent sur une place ou devant un bar pour boire jusqu'à tard dans la nuit. Ce qui m'étonne ici, c'est que les jeunes se rassemblent à plusieurs milliers. En plus, ils font ça tous les jeudis, vendredis et samedis soirs ! Moi, je trouve ça assez ennuyeux de rester debout pendant des heures à se saouler ! Je préfère nettement les petits botellons entre amis sur une petite place du quartier de l'Albaicin... Mais je ne l'ai fait qu'une fois !
  3. Quoi d'autres ? Les tapas, bien entendu ! Quelle merveilleuse invention ! Pas besoin d'expliquer, je suppose que tout le monde en a déjà entendu parler ! En quelques mots, ce sont ces petites portions de nourriture qu'on vous sert avec votre verre. Je trouve ça super ! En plus, les Grenadins sont les quelques rares à avoir garder la tradution de les servir gratuitement. Je trouve que c'est une bonne idée, c'est bon, c'est pas cher et c'est très convivial ! Parfois, quand il n'y rien à manger à la maison, je sors avec des amis et on va manger des tapas ! On a un bar préféré où on va (où on allait plutôt) parce qu'ils ont des tapas énormes et très bonnes !
  4. Ok, un autre super truc à ne pas oublier : le climat ! J'adore ! Ca n'a rien de culturel, mais quelle différence avec Paris ! Par contre, ce qui est parfois dur à supporter, c'est l'amplitude thermique ! Mais bon, on ne va pas se plaindre ! Ca reste quand même très raisonnable !
  5. Les gens ici font super attention à leur apparence. Les filles sont très coquettes (et parfois super sexys !), et les garçons... aussi ! Je pense qu'il doit y avoir un bon pourcentage de "métrosexuels" ici ! Par exemple, la ville est remplie de salles de musculation et de gymnases, et la presse parle souvent des problèmes d'anorexie en Espagne ! Les filles aiment bien porter des jupes très courtes (des ceintures, quoi !), des bottes, des petits hauts moulants, etc... Même pour aller en cours ! La coiffure ? Encore plus important ! Mais ce style vestimentaire que je décris, c'est surtout les pijos, je ne veux pas généraliser, mais c'est parce que c'est aussi eux qu'on remarque le plus dans la rue. Ce qui est marrant et sympa ici, c'est qu'à Grenade, il y a vraiment tous les styles : les pijos, les hippies (qu'on remarque facilement avec leurs dread locks et leurs chiens), les gothiques, les poperos (dont le style musicale, c'est plutôt la Pop), etc... Il y en a pour tous les goûts. Il y a aussi des petites racailles locales... Par contre, on dirait que les groupes ne se mélangent pas... ou peu ! Chacun reste dans son "style", avec les gens du même style. Bon, comme un peu partout, je suppose...
  6. En France, les Espagnols ont la réputation d'être des gens très gentils, très ouverts, qui aiment faire la fête, qui sont très accueillants, etc. Globalement, je n'ai rien à dire là-dessus. Mes colcs sont comme ça ! Et les Espagnols que je fréquente aussi ! En même temps, c'est normal... ce sont mes potes ! ;) Mais évidemment, ça dépend vraiment des personnes. Comme partout, il y a des racistes, des réacs et des cons ! Apparement, ce type de personnes, on les appelle ici des malafollas. Mais je ne l'utilise jamais. C'est super péjoratif. Et en général, c'est juste pour parler des vieux Grenadins qui râlent pas mal... Sinon, globalement, c'est vrai qu'ici, c'est très facile de rencontrer des gens, surtout des étrangers ! Comme partout, non? J'ai rencontré des gens supers ! Et par mes colocs et les colocs de mes amis Erasmus, j'ai pu rencontrer pas mal d'Espagnols quand même !
  7. Un autre "concept" intéressant... le rollo, c'est-à-dire un flirt qui ne dépasse jamais une nuit, voire quelques jours... Ici, l'expression est super répandue et les gens ont l'air de pas mal pratiquer cette activité ! :) En gros, les botellons sont fait pour ça (d'où les filles sexys et les mecs gominés) ! C'est assez marrant ! Mais mes colocs m'ont expliqué que ça complique quand même pas mal les relations filles-garçons en général, parce que c'est très rare que les jeunes restent ensemble après s'être rencontrés à un botellon par exemple... et même s'ils se plaisent ! Ca ne se fait pas ! A la limite, il est possible d'"aligner" plusieurs rollos de suite avec la même personne, mais à quelques semaines d'intervalle quand même. "Sortir ensemble" a donc l'air d'être tout un processus assez complexe aux règles très précises ! Pour résumer, les rapports entre les gens ont l'air super faciles au premier abord (la drague, pas de problème, ils maîtrisent, pas froid aux yeux les Latinos !), mais c'est ensuite bien plus compliqué pour que ça devienne plus sérieux...
  8. Les horaires aussi... (Oui, je sais, je passe du coq à l'âne!) Mais c'est tout bête ! On sent la différence ! Tout est complètement décallé par rapport à la France. Ici on déjeune vers 14h-15h, puis on dîne vers 21h-22h. Il n'y a pas non plus d'horaires affichés pour les bus. Ils arrivent quand ils veulent. Ici, TOUS les magasins sont fermés entre 14h et 17h, ce que je ne trouve pas vraiment très pratique... Mais bon, c'est l'heure de la siesta paraît-il... D'ailleurs, à ce propos, je n'ai pas vraiment senti que c'est THE activité-de-la-journée-à-ne-pas-louper ! Mais je ne vois que des étudiants pratiquement, et les étudiants ne doivent pas vraiment pratiquer ce "sport" - pourtant réputé à l'échelle nationale et internationale ! C'est peut-être juste un mythe ! :) Par contre, ce qui est bien - pour revenir aux horaires - c'est que ça ferme plus tard qu'en France : vers 21h. Les infos à la TV sont plus tard aussi. Et les films du soir aussi : ça commence entre 22h et 23h. Et puis les cours à la fac aussi : ici, à la fac de sociologie, il n'y a pas cours entre 14h et 16h.
  9. En parlant TV, ça me fait penser à autre chose : les publicités ! C'est une horreur ! Chez nous, on se plaint quand il y a une pub au milieu d'une émission, mais ici il y a des pubs vraiment tout le temps ! C'est horrible ! En France, on a juste une pub de 5-10 minutes pendant un film, pas 4 de 20 minutes ! (Bon, là j'exagère un peu quand même). Mais c'est vraiment enrageant ! Un truc hallucinant qui n'existe pas chez nous : les pubs envahissent même les programmes télé ! Je m'explique : avant qu'une série reprenne après la pub, l'un des personnages principaux se met à t'expliquer que l'écran LCD de telle marque est vraiment super, ou les présentateus s'arrêtent de présenter leur émission pour faire la pub d'un produit ! Incroyable ! Au début, je comprenais pas... Je me disais : "Mais de quoi ils parlent??". Imaginez Foucault en train de faire une démonstration du dernier super produit de nettoyage des sols sur le plateau de TF1 ! LOL ! Ce serait trop marrant, n'empêche ! Et puis, sinon, le matraquage pour faire monter l'audimate, ils connaissent ! Si je ne suis pas au courant que Dr. House passe tous les mardi à 22h sur Cuarto et que la nouvelle saison de Autonomia de Grey va bientôt commencer, c'est vraiment que je le fais exprès ! Et le pire, c'est que ça marche ! Je suis devenue fan de ces deux séries !
  10. Un truc beaucoup moins drôle : le racisme. L'immigration, c'est nouveau en Espagne. Les immigrants africains qui arrivent sont ceux de la 1ère génération. Les gens disent qu'ils ne sont pas racistes, mais parfois j'ai des doutes. Moi, personnellement, je n'ai jamais été victime de racisme ! Au contraire ! Les gens sont adorables avec moi. Mais j'ai été témoin de quelque chose de scandaleux une fois dans un bus pour aller à Nerja. J'en ai parlé à mes colocs qui m'ont dit que ça n'arrivait jamais normalement ! Mais ça ne les étonnait pas non plus... Mais bon, comme je disais tout à l'heure, il y a des c... partout ! (Ouaa, c'est la phrase du jour, ça !)
  11. Bon, je suis étudiante quand même. Faudrait donc peut-être que je parle un peu des cours ! ;) En gros, c'est très différent : d'après mon expérience, en France (ou plutôt dans les facs que j'ai fréquentées à Paris), le prof fait son cours et c'est tout. Il ne discute pas avec les élèves. Il n'y a pas beaucoup de practicas (= TD), et les tutorias (= je ne sais pas trop comment traduire... soutiens ?) n'existent pas contrairement à ici. Ici, on peut parler facilement avec les profs. Ils t'aident et tout. Si tu as envie de finir les exams avant la date prévue, tu peux même en discuter avec le prof pour qu'il te fasse une faveur et que tu passes ton examen avant. En parlant d'examens, j'ai d'ailleurs halluciné l'autre jour ! Il n'y a aucun contrôle ! Les étudiants - que je n'avais d'ailleurs jamais vus avant - s'installent où ils veulent, ils arrivent à la bourre mais décontractés... Le prof arrive aussi en retard, sans s'excuser. Il n'y a pas de surveillants. Les questions sont données à l'oral. Pas de contrôle de la carte d'étudiant, pas de signatures pour prouver que tu es bien venu à l'exam... Sinon, un autre truc, il y a trop de "devoirs" à faire, de trucs à rendre. Des fois, j'ai l'impression de me retrouver à l'école... On n'est pas assez autonomes. Le prof note même les absences. En France, tu viens si tu veux. Enfin... ça dépend des profs en fait, et des moments dans l'année aussi ! Mes profs notaient les absences les deux premiers mois et à la fin du semestre, ce n'était même plus obligé de venir... Moi qui angoissais parce que je devais passer tout le mois de janvier en France pour mon Magistère... Finalement, j'ai tout rattrapé assez facilement et j'ai rendu mes "devoirs" par mails. Trop pratique ! Le système de notation n'est pas du tout le même non plus. Ici les notes vont de 0 à 10, et c'est tout à fait possible d'obtenir un 9 ou même un 10 ! Hallucinant ! Vous imaginez avoir un 20/20 à un partiel ?! D'ailleurs, je suis sûre que l'administration de Paris 5 va baisser mes notes à mon retour... C'est pas possible autrement... Ici, ils n'ont pas la même notion de l'excellence que nous. Ils estiment que si les notes vont de 0 à 10, ça veut dire que tu peux aussi bien avoir un 0 comme un 10. Et je ne parle pas seulement pour les Erasmus... D'ailleurs, je ne suis pas sûre qu'ils fassent une grande différence.
  12. Niveau nourriture, l'huile d'olive et le jamon serrano, ici il y en a partout ! Tant mieux, j'adore ça ! Au Mercadona (= équivalent de notre Champion), il y a des rayons entiers remplis de jambons qui pendent !
  13. La télé est plus "trash" qu'en France. Aux infos, ils n'hésitent pas à montrer les cadavres des gens... pas de limite. Et puis, il y a des émissions vraiment super débiles sur la vie privée des gens comme une émission qui s'appelle "Aqui hay tomate". Un jour, j'ai même entendu un journaliste du JT (qui avait l'air sérieux) faire référence à un show-télé dans lequel ils utilisent le détecteur de mensonges aussi bien pour des hommes politiques et que pour des soi-disant célébrités... Chez nous, la télé-poubelle, pas de doute, elle est bien là, mais ça ne va pas aussi loin qu'ici. Pas encore en tout cas...
  14. Ici tous les films sont en espagnols ! Aucun film en V.O. Le sous-titrage ? Connaît pas... Quel dommage !
  15. Etc, etc... J'avoue que j'ai encore pleins d'autres petits trucs qui me viennent à l'esprit... Mais là, j'en ai écrit assez quand même ! Le reste sera à découvrir par vous-même si vous en avez l'occasion ! :)
La vache ! Je viens de me rendre compte que j'ai écrit un sacré paquet même ! Je ne m'en suis pas rendue compte ! Je ne recommencerai plus promis ! Demain, que des photos ! Pas le courage de me relire, alors soyez indulgents ! Si vous lisez ces dernières lignes, c'est que vous avez vraiment du courage, bravo !

16 Commentaires :

  • At 11:35 PM, février 10, 2007, Anonymous Agathe said…

    J'ai lu ton blog depuis le début, une sorte de préparation mentale, vu que je suis actuellement à Salamanque pour le deuxième semestre ! La plupart de tes remarques sont valables ici aussi, ça fait 4 semaines que je suis là et j'm'y plait beaucoup, par contre niveau météo c'est pas comme dans le sud !

     
  • At 8:42 PM, février 11, 2007, Anonymous Anonyme said…

    les tapas gratuits?!? je savais bien que c'était une tradition plutôt andalouse!!! rappelle toi la "soirée -tapas" l'été où on a été a barcelone... Il faudrait que les grenadins explique aux catalans comment c sensé se passer... plein de gros bisous ma choupette. appelle moi qd tu seras en France... même si je suis au ski! ta lilice

     
  • At 9:22 PM, février 19, 2007, Anonymous adeleen said…

    coucou,
    je suis actuellement en erasmus mais à malaga pour 1 an et je me retrouve exactement dans ce que tu dis..les examens surtout, j'ai été très très surprise: le prof en retard, les copies anonymes,..tout sa me laisse penser que la france est plus " serieuse " et a plus de rigueur à ce niveau ( et d'autres encore!).

     
  • At 3:39 PM, mars 03, 2007, Anonymous kathy said…

    bonjour,

    je vois que tu es partie à grenade pour faire la sociologie!!!!!!!!!!
    je suis actuellement en terminale et j' envisage d efaire une année ERASMUS à grenade!!! pourrais tu me donner des informations si ça ne te dérange pas!!!!!

    Voivi mon mail kathypoy@hotmail.fr VOILA GROS BISOUS ET j' espère avoir de tes nouvelles bisous

     
  • At 10:59 PM, mai 26, 2007, Anonymous Faris said…

    Salut,

    Je viens de lire ton long texte (en entier) sur la vie à Grenade. Je compte y vivre l'année prochaine et espère bien que tu auras le temps de répondre à quelques questions que j'aimerais te poser.

    Je te laisse mon mail (fsanhaji at gmail.com, en espérant que tu m'écriras rapidement !

     
  • At 8:23 PM, juin 27, 2007, Anonymous Anonyme said…

    salut
    je suis en stage universitaire, à Cartagena, près de Murcia. Je pense qu'ici c'est à peu près pareil. Ambiance, fête, sieste et le soleil rayonnant!!

     
  • At 11:38 PM, septembre 24, 2007, Anonymous Clarie said…

    Très sympa ton blog...et plutôt interessant de voir ta vision de l'espagne en points clé!! :- )

    Après 1 année d'Erasmus à Cordoba...et 7ans passés en andalousie (et oui!! qd on aime, on compte pas..et dur de rentrer...), je constate que ton aperçu se ressemble beaucoup au nôtre!

    Qu'est ce qu'on a pu rire des "ya famosas faldas y botas", botellones, cours à la fac et jambons pendants...

    Hummm un délice de se rappeller tout ces bons petits souvenirs si lointains déjà...mais si bons!

    Bonne continuation...y que sigas disfrutando del placer de viajar!!

    Clarie
    http://www.francoespagnol.wordpress.com

     
  • At 1:39 PM, décembre 09, 2007, Blogger Kro said…

    Hello.
    Je t'écris pour connaitre l'adresse mel du coordinateur espagnol des étudiants francophones à la fac de malaga pour que je puisse monter mon projet erasmus à malaga au plus vite. je te remercie d'avance .
    Mon adresse mel: setzkorn.caroline@laposte.net
    Merci
    KRO

     
  • At 2:21 PM, mars 09, 2008, Blogger Julien Maquet said…

    Je viens de lire ton post sur les différences culturelles "de lo' Andalou'", c'est tellement vrai !! Je vais peut etre reprendre quelque passage pour mettre dans mon blog si ca ne te pose pas de problème? En tout cas sache que Grenada n'a pas changé et que c'est toujours aussi bien. Enfin voila je voulais juste te remercier d'avoir mis par écrit tout ca avec lequel je suis totalement d'accord, mais je n'avais jamas eu le courage de l'écrire :D.

     
  • At 8:33 PM, mars 16, 2008, Blogger Manue said…

    Salut Julien,

    Je suis contente que tu te retrouves dans mes "analyses" culturelles de l'Andalousie ! ;)
    Pas de pb si tu veux reprendre certains passages de ce post !

    Bon séjour à Grenade ! :)

     
  • At 1:15 PM, avril 19, 2008, Blogger Jenny said…

    Beaucoup de plaisir en lisant ce résumé des habitudes espagnoles et plus particulièremenr andalouse...
    Un peu de soleil dans une vie francaise un peu triste ...

    J-76 avant de retrouver ces gens super et le soleil =)

     
  • At 3:38 PM, mai 18, 2009, Anonymous laurie said…

    Bonjour,
    Je m’appelle Laurie et je suis stagiaire dans l’école d’espagnol Delengua, à Grenade.
    Elle propose des cours spécialement aménagés pour les étudiants Erasmus.
    C’est une école de taille familiale, les professeurs sont chaleureux mais exigeants, on y progresse vite car les classes sont réduites (au maximum 8 personnes, mais en général il y a environ 3-4 élèves par classe) et réalisées par groupes de niveau. On peut changer de groupe au fur et à mesure de notre progression. Le principal atout de l’école est les prix bas qu’elle pratique. Vous pouvez constater sur notre site Internet http://www.delengua.es et comparer avec les autres organismes, vous trouverez difficilement moins cher. Différents types de logements sont proposés, avec des étudiants de l’école, dans une famille…
    Enfin le dernier atout de l’école est sa situation. Grenade est une ville jeune, étudiante, qui vit en permanence à travers les bars à tapas, mais aussi avec un patrimoine historique magnifique (l’Alhambra, la cathédrale, l’Albaicin…). C’est aussi une ville très peu chère, tant au niveau des sorties que de la nourriture et des vêtements. Pour plus d’information, contactez l’école à l’adresse info@delengua.es.

     
  • At 10:07 PM, avril 14, 2010, Anonymous Anonyme said…

    Salut,
    Je suis tombée sur ton blog par hasard, j'ai passé à peu près 5 mois à Albacete (castille la manche) pr un stage Erasmus, et je me reconnais dans pratiquement dans tout ce que tu as dit !
    La vie en Espagne me manque énormément et la seule chose qui trotte dans ma tête est d'y retourner. La vie est vraiment très douce là-bas et quand on y a gouté on a du mal à s'en passer !
    Bonne continuation, ca m'a rappelée plein de souvenirs de lire ces quelques lignes

     
  • At 11:22 PM, avril 22, 2010, Anonymous Anonyme said…

    blog tres sympa, je vais faire erasmus l'an prochain, j'hésite entre albacete et jaen.
    merci d'avance

     
  • At 10:12 PM, avril 23, 2010, Blogger Manue said…

    Je ne connais pas ces deux villes... Va à Grenade !

     
  • At 6:51 PM, juin 11, 2010, Anonymous Anonyme said…

    Salut, nous sommes deux étudiantes qui allons partir à Grenade l'année prochaine. Nous avons lu ton blog (enfin une partie, non pas qu'il ne soit pas interessant, mais un peu long), nous nous demandions si ça ne te dérangeait pas de nous donner ton adresse mail pour des infos pratiques. Tu peux nous écrire sur nicojuliette@hotmail.com, en te remerciant d'avance,
    Agathe & Juliette

     

Enregistrer un commentaire

<< Home